tag du voyageur

Cambodge Malaisie Singapour Thaïlande Voyages

Le tag du voyageur

Je crois que c’est un peu notre hantise à tous : perdre tout le contenu de notre téléphone ou de notre ordinateur. Pourtant, on nous le rabâche très souvent : il faut faire des sauvegardes ! Sauf que bien souvent, la catastrophe survient plus vite que prévu… Cette année, j’ai donc pris la bonne résolution de m’équiper d’un gros disque dur afin de conserver en lieu sûr tous mes souvenirs de voyage. À cette occasion, je me suis rendue compte qu’il y avait de nombreux clichés que je n’avais pas encore partagés. Bref, je réfléchissais à comment leur trouver une place sur le blog, quand je suis tombée sur ce tag. J’espère qu’il te permettra d’en apprendre davantage sur la voyageuse que je suis  🙂

“For my part, I travel not to go anywhere, but to go. I travel for travel’s sake. The great affair is to move.” – Robert Louis Stevenson

Les premiers voyages

Quel a été mon premier voyage en avion ?

J’aurais aimé que cette première réponse soit un peu plus excitante afin de te donner l’envie de poursuivre la lecture de ce billet, mais la première destination où je me suis rendue par les airs est Paris. J’étais alors âgée de seulement quelques mois, et mes parents m’ont emmenée dans la capitale afin de faire la connaissance de ma très très grande famille.

Colors in #Belleville #Paris ❤💚💛💙💜

A post shared by 🇫🇷 Sophany Lisa✌ (@sophanylisa) on

QUEL A ÉTÉ mON PREMIER VOYAGE à l’étranger ?

Le premier voyage à l’étranger dont je me souviens, je dirais qu’il s’agit du Cambodge lorsque j’avais 5 ans. Il me semble que nous étions partis plus d’un mois, en faisant un intermède en Thaïlande, et j’avais détesté la chaleur et les moustiques. Depuis j’y suis retournée à plusieurs reprises, et j’ai évidemment totalement changé d’avis !

Angkor wat

Arbre dans un temple cambogien

Le coup de cœur 

Quel endroit souhaiterais-je revisiter ?

J’ai pas mal réfléchi à cette question car je désirais trouver une destination insolite qui puisse pousser mes lecteurs à sortir de leurs sentiers battus. Car comme les aventuriers aiment le répéter, ce n’est pas la destination qui importe mais le voyage en lui-même. Aussi, l’endroit où j’aimerais retourner est Pulau Tioman. Il s’agit d’un minuscule îlot malaisien, où je me suis rendue par deux fois lorsque nous vivions à Singapour. La particularité de Tioman, c’est que lorsqu’on s’y rend, on a l’impression de revenir à l’état sauvage. D’ailleurs, la première fois,  nous avions eu très peu d’électricité, aucun accès à la Wi-Fi, et nous nous étions  quasiment retrouvés sans argent puisque le seul distributeur était alors inaccessible. Pour tout dire, nous avons même écourté notre voyage : la météo était affreuse, la menace des serpents hyper sérieuse, et c’était notre premier Noël loin de notre famille.

L'île de Tioman

Toutefois, lorsqu’il est venu le moment de planifier notre road-trip en Asie du Sud-Est, François a insisté pour y retourner. Ce second passage a été une révélation. Finalement on l’aimait et on a réussi à l’apprivoiser notre île loin de tout… Lors d’une journée snorkeling, nous nous en sommes pris plein la vue et avons eu la chance de nager à quelques mètres des tortues de mer et de requins. J’espère sincèrement que Tioman restera telle qu’elle est : c’est un peu égoïste, mais ce lieu est si unique, que cela me rendrait triste qu’elle subisse le même destin que certaines îles thaïlandaises !

⚓ #Snorkeling in #Tioman was incredible 🐠⛵🐚

A post shared by 🇫🇷 Sophany Lisa✌ (@sophanylisa) on

Mon top 3…

… des destinations où je veux me rendre

  1. Vietnam
  2. Indonésie
  3. La côte ouest des États-Unis

En ce moment, on réfléchit sérieusement à notre prochain grand voyage. Si au départ, nous tablions sur le Vietnam en septembre prochain, on s’est finalement “rabattu” sur Bali, pour la météo plus clémente à cette période. Ensuite, comme beaucoup, j’aimerais découvrir Los Angeles et San Francisco. Mes parents y feront un road-trip cet été et je dois dire que cela me démange très fort de les y rejoindre.

… DES DESTINATIONS OÙ JE me suis rendue

  1. Thaïlande
  2. Singapour
  3. New York

“Traveling – it leaves you speechless, then turns you into a storyteller.” – Ibn Battuta

La Thaïlande : quiconque me connaît sait que je rêve d’aller vivre en Thaïlande. Après tout, c’est le pays que j’ai le plus visité (5-6 fois, dont 4 mois en stage) ! Quand on me demande où je souhaiterais vivre je réponds toujours derechef Bangkok : la cohue, le vrombissement des tuk-tuks, les odeurs de nourriture à toute heure de la journée, les fils électriques qui pendent de toute part, les pagodes juxtaposées aux buildings… C’est carrément mon dada ! Et d’un autre côté, je ne connais encore qu’une infime partie du pays puisque je n’ai visité “que”  : Bangkok, Chiang Mai, Hua Hin, Phuket, Ao Nang, Ayutthaya. Il me reste donc encore mille et une choses à découvrir au pays du sourire  😀

Ao Nang

The view from where I stand #bangkok #thailand

A post shared by 🇫🇷 Sophany Lisa✌ (@sophanylisa) on

Visite du palais royal à Bangkok

Singapour : pour beaucoup cette cité-État est “overrated”, pour moi elle représente beaucoup. C’est une ville que j’ai appelée “chez moi” durant 7 mois, et c’est le premier endroit où je me rendais si loin et si longtemps avec François. Nous étions encore étudiants et avions un budget serré, pourtant je n’ai pas vraiment l’impression que l’on soit passé à côté de tout. Aujourd’hui j’aimerais y retourner (et j’y retournerai) pour la découvrir sous un nouvel angle, et parce que j’y ai des tas de très bons souvenirs. Ce serait aussi l’occasion de passer faire un coucou à nos colocataires de l’époque, un couple de locaux, qui eux aussi sont de véritables voyageurs invétérés.

Arab Street à Singapour

Arab Street à Singapour

Le nouvel an chinois à Singapour

Les rues de Singapour

La vue du Marina Bay Sands

New York : c’est le dernier gros voyage que j’ai fait avec mes parents. En effet, comme j’ai quitté le cocon familial à 20 ans, je n’ai pas depuis 4 ans, eu l’opportunité de véritablement partir où que ce soit eux. Outre sa valeur sentimentale, ce voyage était aussi spécial car c’est la première fois que nous ne partions pas en Asie. Auparavant, nous avions l’habitude de nous rendre en Thaïlande et au Cambodge un été sur deux, et j’avais vraiment envie de changer d’air (oui oui, plains-moi). Aux États-Unis contrairement à nos autres vacances, c’est moi qui ai décidé de tout ! Et comme Alicia Keys peut en témoigner : “New York, concrete jungle where dreams are made of, there’s nothing you can’t do“. La Grosse Pomme ne laisse personne indifférent  😉 Staten Island, New York

“I am not the same, having seen the moon shine on the other side of the world.” – Mary Anne Radmacher

Et pour le reste

Sans contrainte financière, où irais-je ?

Je choisirais sans hésiter une destination à l’autre bout du monde comme Bora Bora ou Tahiti. Premièrement, parce que je pourrais voyager en business et que ce sera moins fatiguant. Deuxièmement pour pouvoir loger dans un resort luxueux, où je pourrais profiter de toutes les activités cocooning et des meilleurs petits-déjeuners. Ai-je réellement besoin de te fournir d’autres arguments ?

Voyager en avion : hublot, milieu, couloir ?

Hublot bien entendu : pas seulement parce que c’est LE spot Instagram-friendly de l’avion, mais aussi, car il est hyper pratique de s’y poser pour faire un bon gros dodo (ce que je fais naturellement la moitié du trajet) !

“We live in a wonderful world that is full of beauty, charm and adventure. There is no end to the adventures we can have if only we seek them with our eyes open.” – Jawaharial Nehru

Photo de couverture : Pixabay

Ecrire un mot doux