Singapour Voyages

Singapour : city guide

J’ai publié de nombreux articles épars au sujet de Singapour, la Cité-Etat où j’ai vécu durant 7 mois (en 2014-2015) à l’occasion de mon année de césure. C’est une période dont il m’arrive régulièrement d’être nostalgique, car elle m’a permis de réaliser des voyages incroyables. Néanmoins, je reste persuadée qu’un jour nous irons nous installer véritablement en Asie, et je suis hyper ravie d’avoir immortalisé ces quelques mois en vidéo ! Bref, aujourd’hui je repensé à cette jolie période, et je me suis dit qu’il serait top de te concocter un city guide sur ce petit îlot cher à mon cœur.

Se rendre à Singapour

Singapour est une toute petite île (7 fois plus petite que Paris intra-muros), située au sud de la Malaisie, et à plus de 10 500 kilomètres (12 heures de vol) de la France. Pour la plupart des touristes, Singapour n’est qu’une escale, pourtant j’estime que l’on peut y faire un tas de choses sur 3/4 jours !

Chinatown

Les QUARTIERS DE Singapour

Si jamais tu as la chance d’un jour te rendre à Singapour, tu pourras être le témoin de l’un des melting-pots les plus réussis : tant au niveau architectural (puisque se mêlent d’immenses gratte-ciel modernes et de jolies maisonnettes colorées), que culturel (les Chinois, les Malaisiens, les Indiens, les Expats, etc.), mais aussi linguistique avec 4 langues officielles (anglais, malais, mandarin et tamoul) ! C’est véritablement ce qui fait la particularité de cette destination. Voici donc un condensé des visites que j’ai pu faire et mon avis sur celles-ci :

Little India, Arab Street Bugis

On commence la visite par l’attachant quartier de Little India : ici j’ai pu découvrir pour la première fois, la beauté de la religion hindouiste grâce aux nombreux temples qui y ont été érigés. C’est aussi l’endroit idéal pour les fans de saveurs indiennes, je te recommande d’ailleurs Muthu’s Curry ! Outre le plaisir des papilles, le dépaysement se poursuit dans les rues dans lesquelles je te conseille de te perdre, où l’on parle et chante majoritairement hindou. Enfin, je te suggère d’aller faire un tour à l’incontournable Mustafa Center, la version non fictive de la caverne d’Alibaba  😉Little India

Le deuxième endroit où je t’emmène est Arab Street et ses ruelles juxtaposées (dont Haji Lane) qui font la part belle au street-art, surplombées par la divine Mosquée Sultan. Comme le nom de la rue l’indique, il s’agit de partie orientale de la Ville du Lion. Outre les délicieuses murtabaks de chez Zam zam auxquelles tu devras absolument goûter, n’hésite pas à aller siroter un thé glacé dans l’un des nombreux cafés installés dans les alentours. Si je devais n’en choisir qu’un, je te dirais de foncer chez La Marelle rien que pour la déco vraiment trop mignonne !

Arab street

Quand tu estimeras en avoir assez vu, dirige-toi vers le Bugis Street Market, situé en face du mall Bugis Junction. Dans ce drôle de marché couvert, tu pourras faire des emplettes dans les petites échoppes qui vendent des souvenirs parfois cool à un prix dérisoire ! Pour les fashionistas, elles y trouveront toutes les fringues adulées par la jeunesse singapourienne, tandis que leurs mecs iront flâner près des stands de stree food et de jus de fruits frais  😀

Bugis

Macritchie Reservoir

C’est la promenade sportive que j’ai le plus aimée à Singapour ! Sous une épaisse forêt tropicale, on traverse des ponts suspendus à plusieurs dizaines de mètres du sol (tree-top-walk), on croise des animaux dont on n’aurait jamais soupçonné l’existence, et surtout on se coupe du monde le temps d’une randonnée.

Chinatown

La communauté chinoise représente de loin le principal groupe ethnique de la Cité-Etat. Leur influence est telle qu’elle a donné naissance un nouveau dialecte : le singlish, mélange de chinois et d’anglais ! Outre ce fun fact, il faut noter que Singapour abrite le premier quartier au monde auquel on ait donné la désignation de “Chinatown” (tremble Paris 13…) ! Ainsi, s’organise un fascinant dédale de rues et de bâtiments dans lequel on retrouve l’impressionnant Buddha Tooth Relic Temple, mais aussi des dizaines de stands (Smith Street) qui vendent les mets les plus appréciés de l’Empire du Milieu, ainsi que le plus célèbre des food courts : le Maxwell Road Hawker Centre.

Chinatown

Orchard Road

Si je devais résumer Orchard Road en une phrase, ce serait : les Champs Élysées de Singapour ! Sur cette avenue s’enchaînent les malls et les boutiques de luxe où se ruent tous les nouveaux riches, à la recherche du Vuitton le plus monogrammé ! Un brin superficiel, ce quartier reste tout de même sympa à visiter. A contrario, à deux pas d’Orchard, ne manque surtout pas d’arpenter les rues paisibles d’Emerald Hill Road, où se dressent de sublimes maisons coloniales : un havre de paix, comparé à la folie des centres commerciaux !

Marina Bay

En fin d’après-midi, quand la chaleur se fait moins écrasante, je te recommande d’aller visiter les Gardens by the bay. Dans ce cadre à couper le souffle, tu pourras t’émerveiller des prouesses architecturales, qui semblent tout droit sorties du film Avatar. Culminant à 50 mètres, ces constructions en forme d’arbres regroupent une dense flore tropicale. Je t’avais d’ailleurs donné mes conseils pour y grimper  😎 Bien sûr, il y a des dizaines d’autres promenades à parcourir, toutes aussi intéressantes. Néanmoins gare à toi, on trouve dans ces jardins plusieurs espèces de plantes carnivores.

Marina Bay

Là où se dresse leur Tour Eiffel à eux, le Marina Bay Sands, on a une vue incroyable sur la skyline singapouriene. Le célébrissime hôtel où a été érigée la piscine la plus dingue de la planète, ouvre les portes de son bar panoramique “Cé La Vie” au public. Les deux seules conditions : être bien habillé et consommer !

Marina Bay Sands

Katong, GEYLAND et East Coast Park

Katong c’est un joli quartier résidentiel que je t’avais montré en photo, tant il est instragram-friendly. On y trouve de mignonnes shophouses (maisons traditionnelles mitoyennes) pastel : bref, un joli arc-en-ciel de couleurs au cœur de la Ville du Lion.

Geyland, c’est historiquement le quartier olé olé de Singapour (on y trouvait des maisons de joie), mais qui pourtant a son charme et attire de nombreux expats, grâce à son attractivité !

L’East Coast Park est le plus grand parc que compte l’île. Situé en bord de mer, il jouit d’une localisation idéale pour s’échapper du tumulte de la ville. On peut y promener, se baigner (même si je le déconseille vu la proximité des porte-conteneurs), faire du vélo, camper, ou simplement y déguster un plateau de fruits de mer…

Sentosa

Accessible par navette ou à pied (25 min) depuis le centre commercial VivoCity, l’île de Sentosa est le temple du divertissement à Singapour ! On y trouve les studios Universal, de nombreuses attractions (golf, simulateur de chute libre, restaurants), mais aussi un bout de plage ! Nous avions d’ailleurs participé au Holi Festival, la fête des couleurs célébrée par les hindouistes !

Sentosa

Clarke Quay

Dans cette zone animée où sont regroupés de nombreux clubs et bars branchés, se trouvait autrefois le principal point d’amarrage de la rivière Singapour. Aujourd’hui où y croisent essentiellement la jeunesse singapourienne et les expats venus boire un verre après le boulot, et se déchaîner sur le dancefloor des boîtes de nuit ! C’est aussi un endroit à la cool pour dîner au bord de l’eau.

Clarke Quay

Pulau Ubin

Il suffit d’une traversée en ferry de quelques minutes depuis Changi Beach, pour rejoindre Pulau Ubin. On y découvre un îlot abritant un kampong (village traditionnel), des sentiers fourrés en plein milieu la mangrove, et des plages où seule la faune locale semble autorisée à se dorer la pilule ! Pulau Ubin, c’est l’endroit idéal où passer son samedi à vélo loin des sentiers touristiques, et je t’y avais emmené en vidéo  😛

Botanic Gardens

Tous les guides recommandent cette visite exotique au cœur de la Ville du Lion. Et pour cause, on y trouve parmi les spécimens les plus rares de la planète, ainsi que l’une des plus belles serres d’orchidées ! Pour avoir un aperçu, n’hésite à regarder mon vlog.

Fleur de lotus

Bukit Timah

Étendue sur environ 164 hectares, la réserve naturelle de Bukit Timah est une forêt équatoriale qui abrite plus de 500 espèces animales. Outre les nombreux singes farceurs, j’y ai croisé des randonneurs et des amateurs de VTT, venus faire communion avec la partie encore sauvage de Singapour. Je t’avais d’ailleurs montré en vidéo quelques plans de la carrière 

Où loger à Singapour ?

Si jamais tu as les moyens ou seulement l’envie de flamber, pourquoi ne pas te payer une chambre le temps d’une nuit au Marina Bay Sands ! Autrement, je te conseille de prendre un hôtel autour de la station Dhoby Ghaut (le Jen 4* est vraiment canon), ou vers Serangoon si tu as un budget plus restreint ! Bien entendu, il reste toujours la solution AirBnB. Singapour étant une île d’une petite superficie, tu ne seras jamais véritablement loin du “centre” !

Singapour

Se déplacer à SingapoUR

Il est très facile de se déplacer en métro à Singapour, via le Mass Rapid Transit (MRT). Propre, moderne, et rapide, il dispose de 4 lignes principales qui desservent  très bien la ville (de 5H30 à 00H30 environ). Concernant son coût, il est extrêmement raisonnable puisque Singapour a fait le choix de facturer ses utilisateurs selon la distance parcourue ($1 à $3). Le plus pratique c’est de se munir d’une carte EZ-Link (l’équivalent de la Oyster Card), qui peut être rechargée “top up” à loisir.

Voici pour mon city guide des spots incontournables de Singapour ! Les connaisseurs remarqueront que je ne me suis que moyennement aventurer hors des sentiers touristiques traditionnels. C’est tout simplement que j’estime que certains lieux méritent que je leur dédie un article spécifique. D’autre part, je te donne des tas d’autres idées de sorties dans mes carnets de bord mensuels :

Crédit photo de couverture : Pixabay

Ecrire un mot doux

Comments (2)

    1. Pas nécessairement le spot le plus cool de Singapour, ni même avec la meilleure vue (puisqu’on ne voit plus le Marina Bay Sands une fois dessus), mais un spot à tester si on a un peu de temps 😉