Category: Voyages

Les beaux vélos d’Amsterdam

Amsterdam Voyages

Les beaux vélos d’Amsterdam

Si je ne devais retenir qu’une seule chose d’Amsterdam, ce ne sont ni ses canaux ni ses maisons penchées mais bien ses vélos. Comme je rêverai de pouvoir vagabonder de la même façon à Paris. En effet, je n’ai jamais encore osé emprunter un vélib ici: je redoute un accident.

Là-bas au-delà du simple loisir, le vélo constitue un véritable mode de transport. Il se pratique à tous les âges, seul ou accompagné. Ce qui est d’autant plus plaisant, c’est que les automobilistes sont très respectueux des vélos, ce qui m’a permis de parcourir des dizaines de kilomètres sans crainte. Comme dirait mon chéri “cela fait depuis 1947 que l’on ne m’a pas cédé la priorité.”  🙄

Néanmoins, ne t’y méprends pas, la ville a une organisation redoutable: feux, pistes, signalisation. A mon avis, il est difficile pour Paris de mettre en place un tel système.


” Quand on partait de bon matin… A bicyclette! “

Photo de couverture : Shuman via Pixabay

Les façades d’Amsterdam

Amsterdam Voyages

Les façades d’Amsterdam

Laisse-moi t’expliquer, j’ai plusieurs obsessions à Amsterdam. Tu as pu découvrir il y a quelques temps ma passion pour les intérieurs des appartements/lofts amstellodamois, cette fois je te présente celle pour les façades.

C’est très hétéroclite: tu retrouves différents matériaux (bois, briques…), des maisons penchées, certaines plus étroites que d’autres, des habitations “sous-terraines”, d’autres très haut perchées ! On n’explique cette particularité par le fait que surplombant des canaux, les architectes ont du prendre de la hauteur afin de gagner de la place.

Quant au fait que les maisons soient penchées, cela a été mis en place afin d’éviter les effondrements. Ingénieux, non 🙄 ?

Ma douce et capricieuse Amsterdam…

Amsterdam Voyages

Ma douce et capricieuse Amsterdam…

Amsterdam

La météo a été mitigée: pluie et ciel bleu n’ont pas cessés de se chasser l’un l’autre ! Je reviens après un long mois d’absence – due à ma recherche intensive de stage à l’étranger (mais qui Ô merci semble toucher à sa fin) – pour vous faire découvrir quelques clichés de mon escapade à Amsterdam du 15 au 18 août! Nous avions besoin d’un bon bol d’air frais, étant donné que nous n’avions pas réellement eu de vacances depuis Noël dernier.

Ce voyage, on ne l’a pas réellement préparé. On s’y était seulement pris à l’avance pour acheter les billets (85€ A/R chacun). Pour le logement, on s’est décidés 2 à 3 semaines avant de partir. Une fois encore, nous avons opté pour l’option Airbnb et plus précisément un Bed, Breakfast & Bike (BBB dans le jargon!) Rien de plus pratique.

Mais trêve de blablabla, je te laisse découvrir mes magnifiques photos (ouais je suis assez fière de moi!)

AmsterdamCi-dessous, détour chez Vlaams Frites Huis pour les meilleures frites “belges” de la villeAmsterdamLa vue de l’ancienne église protestante Zuiderkerk (à revoir en vidéo very soon)AmsterdamL’incontournable selfie sur les canaux: so cliché!AmsterdamLa prochaine fois qu’on y retourne on se prendra un apéro en direct des canauxAmsterdam

Photo de couverture : Kirkandmimi via Pixabay

Visite au Crotoy

bonnes adresses Crotoy Food paysages français Voyages

Visite au Crotoy

Jeudi dernier étant férié, je suis partie dans la Baie de Somme avec mes parents ainsi que mon oncle et ma tante, au Crotoy. Mon oncle nous ayant au préalable vanté la fraîcheur des fruits de mer de la région, nous étions en route dès 9h du matin. Située à environ deux heures trente de Paris (plus ou moins, selon les bouchons quoi!), cette ville portuaire a été classée parmi les plus beaux villages de France en 2004. ” Le Crotoy est sur une lande de terre au bord de la Manche, qui lui donne une configuration de quasi-presqu’île.” Ça, c’est Wikipédia qui le dit.

La baie de somme

La baie de somme

La baie de somme

Nous avions décidé de déjeuner Chez Mado, face à la mer afin de pouvoir admirer les allers et venues des marées. Ce restaurant gastronomique offre une vue imprenable sur la baie.

Si mon père et mon oncle ont opté pour un plateau de fruits de mer (1/2 homard français, 9 huîtres normandes, 2 tourteaux, des bulots, 2 langoustines, des vignots et des crevettes) à 116 euros; ma mère, ma tante et moi-même avons préféré prendre des menus. Après avoir fait notre micmac entre celle qui préférait les moules et l’autre qui voulait le gâteau au chocolat sauce menthe, je me suis retrouvée avec une version améliorée du “préféré de Michou” à 34€. Il s’agissait donc d’une mise en bouche « hure du pêcheur et crème acidulée » (+), suivie de la soupe de poisson maison (-) en entrée, d’un suprême de tacaud à la Crotelloise (+), puis d’une assiette de fromage (-) et enfin une tarte aux pommes grand-mère (++).

La baie de somme

La baie de somme

Les points positifs :

  • Le cadre du restaurant
  • Les quantités tout à fait adéquates, bien que j’aurais pu me passer de l’assiette de fromage.
  • Découverte d’une sorte d’algue appelée « oreille de cochon » ou aster maritime qui ressemble fortement à la mâche avec un goût succulent.
  • Le vin: Crozes Hermitage.

Les points négatifs :

  • Un service déplorable. Lent et long! Une seule personne était habilitée à prendre les commandes, les autres serveuses servaient uniquement.  De plus, ils nous ont servi le mauvais plateau de fruits de mer que nous avons donc entamé avant que je ne me rende compte qu’il s’agissait d’un plateau « inférieur » avec donc moins de produits.
  • Pour un gastronomique, la cuisine manquait de raffinement et de finesse.
  • Le prix des plateaux de fruits de mer était un peu excessif à mon avis.

La baie de somme

Quoi qu’il en soit je suis ravie d’avoir exploré la Picardie ! Je ne sors que très peu souvent de Paris, étant donné que je n’ai pas de voiture. J’avais déjà adoré la Normandie en octobre dernier et cela me donne envie de découvrir davantage ce dont regorge les alentours. Affaire à suivre…