Category: culture

culture

Song : Wolf de Skott

“Wolf” est le second single de l’EP “Porcelain” de l’artiste scandinave Skott. Cette chanson est sortie le 29 Juillet 2016, et voici ce que l’auteur a à en dire :

“Sometimes you can’t control what you feel — no matter how we change ourselves on the surface, there’s an instinct inside of us we can’t ignore.”
SKOTT

Cette balade a quelque chose de si précieux, qu’elle ne peut laisser l’auditeur indifférent. Jouissant d’une profondeur sans pareil, les paroles relatent une histoire que nous avons tous déjà vécu : être un amant éconduit qui tente malgré tout de s’accrocher à une relation vouée à l’échec.

Les notes les plus hautes révèlent une extrême fragilité, toutefois servie par une mélodie incroyablement puissante.

“I see the woods where I grew up when I hear the song. I recall something pure, natural and wild, it makes me feel empowered in some way.”
SKOTT

Véritable coup de cœur de ce mois-ci, je tenais à lui réserver un petit billet sur le blog !

Movie : Blackfish

culture

Movie : Blackfish

Aujourd’hui, mon billet portera sur la captivité des orques. Il intervient après la diffusion du frappant documentaire Blackfish sur Arte. Sache mon ami que j’entretiens une obsession pour les orques : ils me fascinent littéralement. Ça a commencé très jeune, lorsque mes parents m’ont amenée à Marineland. C’était alors la première fois que je me rendais dans un zoo. Oui parce qu’appelons un chat un chat, ceci est un zoo. Étrangement, je me suis davantage intéressée aux requins et aux orques plutôt qu’aux mignons dauphins (qui ne sont pas aussi mignons que ça, d’ailleurs). Bref, moi qui n’avais jamais été fan des animaux (ne me parle pas de chatons) j’ai tout simplement été touchée par la grâce de ces mastodontes marins, et plus particulièrement de Kim II. Kim II est une orque ayant été capturée à l’âge de 4 ans dans les eaux islandaises. Il s’agit d’un mâle reproducteur qui n’a vécu que 27 ans. Dans l’océan les mâles vivent entre 50 et 60 ans alors que les femelles peuvent être centenaires. Ceci démontre bien les méfaits de la captivité.

Sachez aussi que mon titre est un pléonasme puisqu’en anglais orque se traduit par “killer whale” qui signifie littéralement “baleine tueuse”.

Blackfish c’est un documentaire qu’il faut absolument voir, pour être conscients de la monstruosité des parcs animaliers. Je considère comme un devoir de faire rendre compte au public la vérité quand à la misérable vie que mènent les animaux en captivité: “si vous aviez été enfermé 25 ans dans une baignoire, n’auriez-vous pas aussi envie de tuer?”.

Découvrez le trailer de ce reportage qui j’espère vous encouragera à découvrir la bouleversante histoire de Tilikum. Pour visionner le documentaire, c’est par là!